• fr
  • es

Trackers – Rafael Lozano-Hemmer

2011-10-rlh-027-web

Artiste mexicain reconnu à l’international et présenté dans de nombreuses capitales européennes, en Russie et en Asie, Rafael Lozano-Hemmer n’a encore jamais présenté son travail à Paris. L’association InC France Mexique, représentant de l’artiste en France, a vu dans la Gaité Lyrique, lieu dédié aux arts numériques et aux musiques contemporaines, le cadre idéal pour accueillir ses oeuvres. La récente inauguration du lieu est l’occasion de remédier à cette absence en proposant au public français une exposition à la hauteur de la démarche artistique de ce créateur et inventeur engagé.

Le caractère participatif des installations qui composent l’exposition Trackers contribuera à faire émerger une nouvelle perception de la création contemporaine mexicaine. L’exposition à la  Gaité Lyrique sera aussi l’opportunité de développer des actions en direction d’une population de proximité dans un environnement favorable aux propositions artistiques pluridisciplinaires et avant-gardistes.

2011-10-rlh-059-web

Trackers est la première exposition monographique de l’artiste Rafael Lozano-Hemmer (Mexico, 1967) en France. Cette exposition comprend des installations qui proposent de matérialiser la surveillance informatique en transformant l’observation technologique de manière tangible. Les pièces utilisent différents systèmes de surveillance pour percevoir l’environnement physique ou répondre à la présence du public, tels que les traques par enregistrement vidéo, les capteurs infrarouges et les scanners radioélectriques. Loin d’être une critique moralisante sur la condition Orwelienne de la surveillance, Lozano-Hemmer vise à créer des expériences de connexion et de complicité en utilisant des stratégies créatives et critiques telles que l’ambigüité, l’ironie, la répétition et la performance. L’exposition se conçoit comme une œuvre à part entière, composée de sept expériences de « tracking ».

affiche metro web

Rafael Lozano-Hemmer a conçu la majorité de ces œuvres pour l’espace public. L’exposition Trackerspropose d’interagir avec le public au sein d’espaces plus restreints, transformant le visiteur en une sorte de « matière première » d’une œuvre. La technologie de pointe utilisée par Rafael Lozano-Hemmer sert donc uniquement de médium pour transformer l’information émise par chaque visiteur en oeuvre d’art. Sa recherche nous amène à nous poser des questions sur la technologie qui nous entoure de manière imperceptible et parfois menaçante.

En employant un mode didactique, les œuvres de Rafael Lozano-Hemmer abordent une certaine idée de la déshumanisation au sein de la société urbaine actuelle. En effet, la multiplication des systèmes de surveillance et de reconnaissance d’identité engendre un sentiment de catégorisation générique des individus.  Cet être supérieur, à la fois quotidiennement présent et absent par la méconnaissance que l’on en a, n’a plus rien à voir avec sa représentation traditionnelle qui imprègne encore fortement la société mexicaine.

2011-10-rlh-038-web

Le rôle prééminent que joue le spectateur dans l’exposition Trackers est un appel à l’engagement, à la protection de l’intimité de chacun et au respect de l’individu. Simultanément, Rafael Lozanno-Hemmer fait allusion à la perte de propriété intellectuelle et de contrôle curatorial d’une part, au règne des cultures narcissiques de l’autoreprésentation, d’autre part.

Sept œuvres interactives seront présentées dans les espaces de la Gaité Lyrique, nouveau lieu de création contemporaine soutenant les arts numériques et les nouveaux médias.

La réalisation de l’exposition à la Gaité Lyrique permet de s’adresser directement à un public intéressé par la création pluridisciplinaire, les œuvres d’artistes étrangers et la participation active dans l’art. Le caractère interactif des œuvres de Rafael Lozano-Hemmer crée des liens entre les visiteurs et permet à un public non initié à l’art contemporain d’accéder à une œuvre par le biais d’une expérience inédite. Cette constante dans l’oeuvre de Rafael Lozano-Hemmer facilitera l’interaction avec les populations locales et le public de proximité.

A l’occasion de cette exposition, ArtNet a interviewé Rafael Lozano-Hemmer. Cliquez ici pour voir l’interview filmée.

Une visite virtuelle commentée par l’artiste est aussi disponible par ArtNet ici.

Reportages dans la presse :

Rafael Lozano-Hemmer : L’esthétique du mouvement par Marie-Laure Desjardins dans Arts Three, jeudi 29 septembre 2011

Le mégalo démocrate par Christophe Donner, paru dans le Magazine du Monde le 15 octobre 2011 

©Antimodular 2011

En partenariat avec :

Gaité Lyrique logo ccc noir rond rouge corona extra

 

InC francemexique - Mentions légales
Copyright © 2015 InC France-Mexique